samedi 10 mars 2018

Vadrouiller en Europe avec son chien

Moon
Hello, moi c'est Moon, le chien de la meute en vadrouille !

Pour accompagner ma famille sur les routes d'Europe, il y a quelques formalités à prendre en compte. Laissez-moi vous les présenter, ainsi que la liste de toutes les petites affaires essentielles que je vais emporter avec moi dans le fourgon.

Je partage tout ça avec vous, pour que vous aussi, vous puissiez emmener vos compagnons à quatre pattes en voyage.

Et pour vous, quels sont les accessoires indispensables pour vos chiens que vous emmenez quand vous partez en voyage ?
N'hésitez pas à me le dire en commentaire !



Les formalités administratives et médicales


Avant d'entreprendre un voyage en  Europe, je vous conseille d'emmener votre chien chez son vétérinaire traitant au moins un mois à l'avance, afin de voir si tous ses papiers, ses vaccins et ses traitements sont en ordre.

Pour qu'un chien de famille tel que moi puisse voyager en Europe par la route, voici les formalités administratives et médicales à accomplir :

- identification par puce électronique (obligatoire).

- passeport européen (obligatoire) : document délivré par un vétérinaire, identique pour tous les pays membres de la Communauté européenne, qui mentionne le numéro d'identification, la description de l'animal, le nom et l'adresse de son propriétaire, mais aussi les vaccinations et traitements antiparasitaires effectués.

- vaccination antirabique à jour (obligatoire) : attention, lors d'une primo-vaccination, la vaccination n'est considérée comme valide que 21 jours après l'injection.

- traitement contre les vers échinocoques (ténias) : obligatoire pour aller en Irlande, en Finlande, à Malte et au Royaume-Uni. Ce traitement doit être administré par votre vétérinaire entre 1 et 5 jours avant votre arrivée dans le pays.

- traitement antiparasitaire : il vaut mieux traiter vos animaux contre les puces et les tiques avant votre départ.
Si vous voyager dans un pays bordant le bassin méditerranéen, pensez également à utiliser un répulsif contre les phlébotomes (moucherons pouvant transmettre la leishmaniose). Un vaccin existe également contre cette maladie grave, renseignez-vous auprès de votre vétérinaire.

Pour terminer, il est important de savoir que quelques pays européens refusent l'entrée sur leur territoire de certaines races de chiens.

La liste de mes petites affaires


Comme ma famille vadrouille en fourgon, dans lequel la place est limitée, je vais devoir me contenter de l'essentiel pendant nos vacances :

- un harnais : le mien est un modèle Country de la marque True Love, rouge avec des bandes réfléchissantes. Ma maîtresse y a accroché un tube avec ses coordonnées et elle y rajoute une clochette quand on va se promener en forêt, parce que j'ai parfois tendance à partir suivre une piste ou poursuivre les animaux sauvages que l'on rencontre parfois...

- deux laisses : j'en ai une à 3 points (qui permet de régler sa longueur) et une autre avec attache ventrale, pratique pour que ma maîtresse ait les deux mains libres en balade.

- deux gamelles pliables pour gagner de la place de rangement.

- mes croquettes habituelles en quantité suffisante pour le voyage. Il faut tenir compte que si, comme mes maîtres, vous prévoyez des vacances avec beaucoup de balades, vos compagnons risquent de manger un peu plus que d'habitude.

- un bon tapis pour dormir confortablement sans encombrer le fourgon : le mien est un VetbedⓇ.

- une serviette en microfibre pour me sécher après une baignade ou en cas de pluie.

- des sacs à déjection.

- une trousse de premiers soins (que je partage en partie avec ma famille), avec à l'intérieur :
  • un désinfectant, 
  • des compresses, 
  • des bandages, 
  • des dosettes de sérum physiologique,
  • un thermomètre, 
  • des crochets à tiques. 

Site de référence


AniVetVoyage : vous y trouverez des conseils pour préparer vos voyages à l'étranger avec votre animal de compagnie, ainsi que la liste des formalités à suivre selon le pays.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire