dimanche 14 janvier 2018

Suède 2017 #6 : dernier jour sur l'île d'Öland

Jeudi 8 juin

Comme on dit, toutes les bonnes choses ont une fin... Et c'est aujourd'hui que nous terminons notre visite de l'île d'Öland. Nous aurions aimé en profiter un peu plus, car cet endroit a été notre gros coup de cœur de ce voyage, mais le sud de la Suède nous promet encore de belles découvertes.

Après avoir dit au revoir à nos sympathiques voisins, des familles de harles bièvres et d'eiders à duvet qui barbotent dans la mer Baltique, nous prenons la route vers notre premier arrêt du jour, une balade dans la réserve Horns kungsgard.

Suede-Oland-mer-Baltique-harle-bievre-femelle-poussins
Famille d'Harle bièvre près de notre parking pour la nuit



Réserve naturelle de Horns kungsgard



Située au nord-ouest de l'île d'Öland, la réserve de Horns kungsgard s'étend sur plus de 800 ha. C'est un endroit cultivé depuis l'âge de fer, et encore aujourd'hui, cette réserve comporte des zones agricoles, entrecoupées de bois, de zones humides et de prairies calcaires.

Nous faisons un premier arrêt sur un parking où ont été disposés des nichoirs. Une femelle de chevreuil s'éloigne tranquillement en face de nous, et on devine un petit qui l'a suit dans les hautes herbes.
Tous les nichoirs sont occupés et l'activité des parents nourrisseurs est intense. Les mésanges bleues et charbonnières, les rougequeues à front blanc et les gobemouches à collier font des allers-retours incessants à leur nid. L'occasion pour Papa Loup de prendre quelques photos.


Suede-Oland-Horns-kungsgard-gobemouche-collier-male
Gobemouche à collier mâle

Suede-Oland-Horns-kungsgard-chevreuil-femelle-faon
Chevrette avec son faon

Nous nous rendons ensuite au parking principal de la réserve. Comme le temps est très incertain, nous décidons de faire une courte promenade jusqu'au lac Hornsjön, le plus grand de l'île d'Öland.
Le sentier débute dans une belle prairie qui recèle quelques jolis pieds d'orchidées. Nous traversons ensuite une pâture où un troupeau de vaches nous regardent passer sans sourciller.
Malgré les panneaux indicateurs, arrivés au bord du lac, nous ne trouvons pas la tour d'observation. De toute façon, il n'y a pas beaucoup d'oiseaux aujourd'hui à cet endroit, même si nous avons la chance de voir au loin deux sternes caspiennes.

Retour au fourgon sous quelques gouttes de pluie. Nous avons encore de la route à faire pour atteindre notre dernière étape sur l'île d'Öland.

Suede-Oland-Horns-kungsgard-champ-fleurs
Réserve naturelle de Horns kungsgard

Suede-Oland-Horns-kungsgard-orchidees
Orchidées

Suede-Oland-Horns-kungsgard-hornsjön
Hornsjön, le plus grand lac de l'île d'Öland


Réserve naturelle de Beijershamn



La réserve de Beijershamn, située sur la côte ouest, est un des endroits les plus riches en avifaune de l'île d'Öland : 250 espèces d'oiseaux y ont été observées.
Dans les années 1850, ce site avait été choisi pour devenir un grand port maritime, mais suite à un défaut de conception, la zone du quai s'est peu à peu envasée et le projet a été abandonné. Les joncs et les roseaux ont envahi les lieux, mais après un défrichage et une mise en pâture de cette zone côtière, les espaces ouverts ainsi dégagés ont vite attiré de nombreux oiseaux : échassiers, oies, canards et rapaces entre autres.
Cet endroit abrite également de très nombreuses espèces de papillons et de chauves-souris.

Encore une fois, le site est très bien aménagé : tours d'observation, panneaux d'informations, sentiers et plateformes adaptées aux personnes en fauteuil roulant, toilettes...
Le sentier qui parcourt la réserve fait une boucle qui longe la zone côtière avant de revenir au parking en traversant la forêt.
Nous atteignons la première tour d'observation après quelques minutes de marche. Il y a de nombreux oiseaux dans cette zone en bord de mer : oies cendrées, vanneaux huppés, grands gravelots, avocettes élégantes, tadornes de Belon sont quelques unes des espèces que nous pouvons observer.
Le sentier se poursuit entre rivage,  pâture et roselière. Un peu plus loin, des dizaines d'oies sont rassemblées dans une prairie humide : des oies cendrées encore, mais aussi des bernaches du Canada et des bernaches nonnettes.
En chemin vers la deuxième tour d'observation, située en lisière de forêt, nous avons la chance de découvrir une loge de pic épeiche occupée juste à côté du sentier. Papa Loup fait une pause pour prendre quelques photos pendant que Maman Louve et les louveteaux poursuivent leur chemin dans la forêt jusqu'au fourgon.

Il est temps à présent de quitter l'île d'Öland. Notre prochaine étape est le parc national de Store Moss, situé à près de 200 km au nord-ouest. Comme Papa Loup n'aime pas rouler de nuit, nous avons décidé de passer la nuit à mi-chemin, dans la ville de Växjö.


Suede-Oland-beijershamn
Réserve naturelle de Beijershamn

Suede-Oland-beijershamn-vanneau-huppe-poussin
Poussin de vanneau huppé

Suede-Oland-beijershamn-oie-bernache-canada
Bernache du Canada et oies rieuses en arrière-plan

Suede-Oland-beijershamn-louveteaux
Les louveteaux sur le sentier parcourant la réserve


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire