vendredi 28 octobre 2016

Musée de la Préhistoire de Quinson

Durant les vacances de la Toussaint, le musée de la Préhistoire de Quinson organise des ateliers pour les familles. Au programme : apprendre à faire du feu, à chasser avec une sagaie ou un arc, ou encore à tailler les pierres comme les hommes préhistoriques.

L'atelier ayant lieu l'après-midi, nous avons profité de la matinée pour visiter le musée. Ce n'était pas la première fois que nous y allions, mais comme nous avons révisé la période de la Préhistoire ces dernières semaines, cela nous donnait l'occasion de concrétiser nos apprentissages.

louveteaux-entree-musee-prehistoire-Quinson
Les louveteaux devant l'entrée du musée



La Provence est peuplée par les Hommes depuis au moins 1 million d'années. Ces cinquante dernières années, plus de 60 sites archéologiques ont été fouillés dans le Verdon, mettant à jour des milliers d'objets témoins de cette longue période préhistorique : pierres taillées par centaines, outils, armes, céramiques, parures, mais également des ossements humains et animaux. C'est le fruit de ce travail considérable qui est présenté au musée de Quinson depuis 2001.

Dans le hall d'entrée du musée, des animaux préhistoriques ont été reconstitués en taille réelle ; le mammouth et le mégacéros en particulier ont impressionné les louveteaux.
Grand Loup a noté que l'un de ces animaux se rencontre toujours de nos jours. Saurez-vous retrouver lequel ?

grand-loup-animaux-prehistoriques-taille-reelle
Grand Loup devant les animaux préhistoriques reconstitués en taille réelle

La collection des objets préhistoriques se trouve à l'étage. De nombreuses vitrines exposant les objets retrouvés lors des fouilles des sites préhistoriques de la région, des panneaux explicatifs, des écrans interactifs et des dioramas se succèdent dans l'ordre chronologique rappelé par une frise murale.
Il y a également la reconstitution d'une grotte préhistorique située non loin du musée, la grotte de la Baume Bonne, où est présentée une scénographie expliquant l'histoire de celle-ci, de son utilisation par les hommes préhistoriques aux recherches archéologiques qui y ont été menées.

Maman Louve et Grand Loup ont pu profiter de la richesse de cette collection, mais les deux plus petits de la meute n'ont pas trop accroché. Nous avons trouvé qu'il manquait d'interactivité et d'outils pédagogiques pour capter l'attention des plus jeunes enfants.

cranes-australopitheques-musee-prehistoire-quinson
Crânes d'anciens hominidés

Homo-erectus-Provence
Reconstitution d'une scène de vie d'Homo erectus en Provence, il y a 700.000 ans

homo-sapiens-neolithique-provence
Reconstitution d'un village du Néolithique en Provence, 4.000 ans avant JC

Les enfants ayant faim, nous avons juste eu le temps de parcourir rapidement l'exposition temporaire consacrée aux Huaxtèques, un peuple méconnu du Mexique précolombien, avant d'aller nous installer sur les pelouses du parc tout proche du musée pour un pique-nique.

En début d'après-midi, direction le village préhistorique, pour une série d'ateliers.
L'animateur a commencé par nous expliquer la taille de la pierre et son évolution : galets aménagés, bifaces, racloirs... Les enfants ont pu manipuler les pierres taillées et émoussées, mais ils ont été un peu déçus de ne pas pouvoir s'essayer à la taille.

animation-taille-pierre-village-prehistorique
Les louveteaux regardent l'animateur expliquer les techniques de taille de pierre

Vient ensuite l'heure de partir à la chasse !  Deux cibles, un bouquetin et un rhinocéros, sont disposées sur des bottes de paille et tous les participants, parents et enfants, sont amenés à essayer de toucher l'une des cibles, armés tout d'abord d'une sagaie et d'un propulseur, puis d'un arc.
Toute la meute a pu s'entraîner, même Petit Loup avec un peu d'aide ! Activité très appréciée par tous les participants, en particulier Grand Loup qui adore le tir à l'arc !

moyen-loup-chasse-sagaie-propulseur
Moyen Loup s'essaie à la chasse à la sagaie avec un propulseur

maman-louve-chasse-arc
Maman Louve chasse le bouquetin à l'arc. Touché !

Enfin, l'animateur nous a montré comment faire du feu. Avec des matériaux trouvés le long du Verdon : roche dure (silex), minerai de fer (marcassite ou pyrite) et amadou (chair d'un champignon poussant sur les troncs d'arbre, l'amadouvier), il a mis moins de 5 minutes à obtenir une braise capable d'enflammer du foin contenu dans une demie coquille St-Jacques.
Les participants ont ensuite pu essayer une autre méthode pour obtenir du feu : en frottant deux morceaux de bois l'un contre l'eau à l'aide d'un archer. Un travail coopératif, puisqu'il faut être au moins 3 pour y arriver, et nous avons tous pu constater qu'il nous faudrait un peu plus d'entraînement pour être de parfaits hommes préhistoriques. Nous allons donc continuer à utiliser des allumettes qui sont tout de même plus pratiques...

Ces ateliers sont un excellent complément à la visite du musée et les louveteaux ne se lassent pas de les faire puisqu'on y participe au moins une fois par an.  

louveteaux-animation-faire-feu-percussion-village-prehistorique
L'animateur explique comment faire du feu par percussion

moyen-loup-feu-friction
Moyen Loup tente d'allumer un feu par friction... pas facile...

Un atelier familial est encore prévu le 2 novembre pour les personnes intéressées.
Sinon, tous les étés, des journées de la préhistoire sont organisées avec de nombreux autres ateliers pour tous au village préhistorique : archéologie, peinture rupestre, création de bijoux, tissage, cuisine, musique, etc.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire