jeudi 23 août 2018

Whale-watching en famille : une journée riche en rencontres

Mediterranee-Var-Sanary-Croix-du-sud-port
Comme l'année dernière (lire l'article sur notre sortie de 2017), toute la meute a embarqué à bord de la Croix du Sud V pour une sortie en mer à la découverte des cétacés de Méditerranée avec Découverte du Vivant, et nous n'avons pas été déçus par cette incroyable journée !!

Samedi 7 juillet, nous nous rendons dans la jolie ville côtière de Sanary-sur-mer. Il fait un temps magnifique, idéal pour un pique-nique dans le parc situé à côté du port, avant le départ prévu à 14 heures.
En revanche, en mer, il y a une bonne houle résiduelle qui risque de compliquer le repérage des animaux et qui va compromettre le bien-être de quelques passagers malheureusement sensibles au mal de mer.

lundi 28 mai 2018

Québec 2017 # 1 : à la découverte de Montréal

Canada-quebec-avion-airtransat
Notre avion sur le tarmac
Dimanche 4 septembre

Alors que les petits écoliers français s'apprêtent à faire leur rentrée scolaire, les louveteaux quant à eux se préparent pour leur première traversée de l'océan Atlantique en avion.
Direction le Canada, et plus précisément Québec, la Belle Province, pour deux semaines de vadrouille.

Partis de Marseille à 12h20, nous atterrissons à Montréal à 14h30 (vive la magie du décalage horaire !). Après une longue attente pour passer la douane et retrouver nos bagages, nous récupérons notre voiture : une Dodge Gran Caravan de 7 places, spacieuse et confortable.
Le trajet entre l'aéroport et notre location s'avère difficile : il pleut et l'autoroute que nous devions emprunter est coupée pour cause de travaux. Sans itinéraire bis indiqué, avec un GPS qui ne veut rien savoir et une carte approximative de la ville, nous arrivons tant bien que mal à la maison d'hôte "La petite rêverie de Montréal", où nous sommes accueillis avec grande gentillesse par les propriétaires des lieux.
Cet appartement est bien situé, dans un quartier calme, mais proche des commerces et d'une station de métro. Après cette longue journée de voyage, nous n'avons qu'une envie : recharger nos batteries pour profiter au maximum des deux prochaines semaines...

dimanche 13 mai 2018

Espagne 2018 #4 : Monfragüe, paradis des cerfs et des vautours, suite et fin de notre vadrouille

Mardi 3 avril

C'est toujours sous un temps maussade que nous atteignons le parc national de Monfragüe vers 16 h.
Cet espace naturel a été mis sous protection en 1979 en tant que parc naturel, afin d'éviter la plantation d'Eucalyptus qui aurait eu des conséquences écologiques désastreuses.
Désormais parc national depuis 2007, il tient son nom des Romains, qui baptisèrent cet endroit mons fragorum (mont touffu). Il abrite une végétation typiquement méditerranéenne où s'élèvent des rochers escarpés autour de la zone de confluence entre la rivière Tiétar et le fleuve Tage.

Espagne-Monfrague-Arroyo-cansinas-louveteaux
Les louveteaux au bord de la rivière Tiétar

vendredi 4 mai 2018

Espagne 2018 #3 : Saucedilla, aux portes de l'Estrémadure

Mardi 3 avril

Ce matin, à notre réveil, la température extérieure proche de 0°C et la météo (vent et brouillard) nous incitent à quitter la Sierra de Guadarrama le plus vite possible.

Aujourd'hui, nous devons rejoindre l'Estrémadure, une communauté autonome d'Espagne qui jouxte le Portugal, et qui est surtout l'une des meilleures régions d'Europe pour observer les oiseaux.
Sur le trajet, depuis l'autoroute A5, nous pouvons déjà en apercevoir une belle variété, notamment de nombreuses cigognes blanches au nid ou se nourrissant dans les champs, une vingtaine de vautours fauves, deux aigles bottés en phase claire, un busard des roseaux, deux milans noirs, une pie bleue...

Nous arrivons à Saucedilla, où se trouve le parc ornithologique d'Arrocampo, peu après midi. Pas de chance côté météo, car le vent souffle toujours très fort...
Le réservoir d'Arrocampo est une zone humide artificielle d'environ 700 ha, qui a été créée en 1976 dans le but de réfrigérer la centrale nucléaire d'Almaraz toute proche et qui est désormais classée en zone de protection spéciale pour les oiseaux.

Depuis le bureau d'information pour les visiteurs, il est possible de rejoindre à pieds ou en voiture cinq observatoires. Ceux-ci sont fermés à clefs (et nous sommes arrivés un peu trop tard sur le site pour les récupérer), mais nous avons pu faire nos observations depuis les berges du réservoir ou les rampes d'accès des observatoires.
Nous pique-niquons à l'abri dans le fourgon, près de l'observatoire n°4 situé en bordure de route, au sud de Saucedilla. Seul Papa Loup brave le vent pour aller observer les oiseaux, mais il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent.
Nous rejoignons ensuite le bureau d'information d'où part un sentier menant à trois observatoires. Héron pourpré, cormorans, cigognes blanches... Très peu d'oiseaux à voir et nous rebroussons chemin après le deuxième observatoire.

Espagne-Extremadure-Saucedilla-Moon
Moon près d'un canal à Saucedilla

vendredi 13 avril 2018

Espagne 2018 #2 : la Sierra de Guadarrama sous la neige

Lundi 2 avril


Après avoir quitté la région de Belchite, nous prenons la direction de Saragosse, puis de Madrid. La Sierra de Guadarrama, qui est la prochaine étape de notre voyage, est en effet située au nord de la capitale espagnole. Ce massif montagneux s'étend sur 80 km et son plus haut sommet, le Peñalara, culmine à 2430 m d'altitude.
En route, nous observons beaucoup de cigognes blanches et de nombreuses espèces de rapaces, comme des milans noirs, des milans royaux, un circaète jean-le-blanc, des vautours fauves et même un vautour moine posé dans un champ.
Juste avant d'arriver au village de Miraflores de la Sierra, nos premières pies bleues traversent la route en volant juste devant le fourgon. Cette espèce de corvidé, répandue en Asie orientale, se rencontre en Europe uniquement en Espagne et au Portugal. Son aspect ressemble à celui de la pie bavarde, mais sa coloration est différente : la pie bleue a une calotte noire sur la tête, le corps gris et les ailes bleues.

Depuis Miraflores, nous prenons la route qui grimpe en lacets jusqu'au parking de Puerto de la Morcuera, mais nous n'avions pas prévu qu'il y ait encore autant de neige sur les sommets. Tous les chemins de balade en sont recouverts de plusieurs centimètres, et les familles espagnoles profitent de ce jour férié pour emmener leurs enfants faire de la luge près du parking. Le problème, c'est que nous avons emmené nos chaussures de randonnée et nos coupe-vents, mais pas nos après-skis ni nos combinaisons...

Espagne-Sierra-Guadarrama
La Sierra de Guadarrama, encore bien enneigée

mardi 10 avril 2018

Espagne 2018 #1 : retour dans la réserve d'El Planeron

Pour notre première vadrouille de l'année, nous avons choisi de parcourir le centre et le sud de l'Espagne et de découvrir le sud du Portugal pendant trois semaines, mais rien ne s'est passé comme prévu...
Depuis quelque temps déjà, le frigo du fourgon faisait des siennes en se mettant en grève sans préavis, mais la veille de notre départ, c'est la pompe à eau qui nous a lâchés... alors que nous venions tout juste de finir de préparer le fourgon... Gros moment de panique et d'incertitude, mais finalement, nous avons pris la décision de ne pas annuler ces vacances, et de simplement faire avec, en faisant des pauses camping un peu plus fréquemment que prévues.

Dimanche 1er avril

Moon
Moon prête à vadrouiller dans le fourgon
Après quelques courtes heures de sommeil, nous sommes tous les six prêts à partir à 6h.
Six, car c'est la première fois que notre chienne Moon, que nous avons adoptée en décembre 2017, va nous accompagner en vadrouille (pour faire la connaissance de Moon, c'est ici que ça se passe).

samedi 10 mars 2018

Vadrouiller en Europe avec son chien

Moon
Hello, moi c'est Moon, le chien de la meute en vadrouille !

Pour accompagner ma famille sur les routes d'Europe, il y a quelques formalités à prendre en compte. Laissez-moi vous les présenter, ainsi que la liste de toutes les petites affaires essentielles que je vais emporter avec moi dans le fourgon.

Je partage tout ça avec vous, pour que vous aussi, vous puissiez emmener vos compagnons à quatre pattes en voyage.

Et pour vous, quels sont les accessoires indispensables pour vos chiens que vous emmenez quand vous partez en voyage ?
N'hésitez pas à me le dire en commentaire !